Etude des troupes italiennes 1805-1814 : le Corps de l’Artillerie de l’Armée royale



Le terme de « Corps de l’Artillerie  » reprend ce que l’on trouve sous cette appellation dans les documents officiels et notamment les Almanachs royaux. Sont donc regroupés dans le corps de l’Artillerie royale italienne, les Directions de l’Artillerie, le Régiment d’artillerie à pied, le Régiment d’artillerie à cheval qui comprend jusqu’en 1811 des compagnies d’artilleurs montés mais également des compagnies du train, le Bataillon du train d’artillerie (1811-1814) et enfin les compagnies de canonniers garde-côtes. L’Ecole de Modène qui sert à la formation des officiers du Génie et de l’artillerie et l’Ecole Théorique et Pratique de Pavie seront traitées dans la partie consacrée aux écoles militaires du Royaume d’Italie.

Les Directions d'Artillerie


L’histoire      Les tenues

Cliquez sur le bouton de la rubrique à consulter

Le Régiment d'artillerie à pied


L’histoire      Les tenues

Cliquez sur le bouton de la rubrique à consulter

Le Régiment d'artillerie à cheval


L’histoire      Les tenues
Compagnies de canonniers 1805-1814
Cliquez sur le bouton de la rubrique à consulter

Le Régiment d'artillerie à cheval


L’histoire      Les tenues
Compagnies du train 1805-1811
Cliquez sur le bouton de la rubrique à consulter

Bataillon du Train d'artillerie


L’histoire      Les tenues
1811-1814
Cliquez sur le bouton de la rubrique à consulter

Compagnies canonniers garde-côtes


L’histoire      Les tenues

Cliquez sur le bouton de la rubrique à consulter

Les "écoles d'artillerie"


Ecole Militaire de Modène
Ecole Théorique et Pratique de Pavie



Cliquer sur la Couronne pour voir la rubrique ECOLES

Mise à jour du 19 septembre 2022