Ornement et distinctive : les EPAULETTES

Huit modèles différents d’épaulettes sont mentionnés dans la Description de 1809 :

  1. Epaulettes rouges avec franges
  2. Epaulettes rouges sans frange
  3. Epaulettes vertes avec franges
  4. Epaulettes jaunes avec franges
  5. Epaulettes rouges avec écailles et avec franges
  6. Epaulettes rouges avec écailles et sans frange
  7. Epaulettes blanches avec écailles et avec franges
  8. Epaulettes blanches avec écailles et sans frange

Les 4 premiers modèles concernent des troupes à pied, le train et l’artillerie légère et les 4 autres des troupes de cavalerie.

Les 4 premiers modèles sont désignés en italien sous le terme de « Spallini per truppe a piedi, treno ed artigliera legiere » (épaulettes pour les troupes à pied, le train et l’artillerie à cheval) et sont décrites aux pages 76 et 77 de la Description de 1809.

Les 4 modèles suivants sont désignés en italien sous le terme de « Spallini per truppe a cavallo, escluso il treno ed artigliera legiere » (épaulettes pour les troupes à cheval, hors le train et l’artillerie à cheval) et sont également décrites aux pages 76 et 77 de la Description de 1809.

Tous les autres corps non mentionnés parmi les troupes à pied comme l’artillerie à pied, les vétérans, les fusiliers de l’infanterie de ligne, les chasseurs de l’infanterie légère, etc… ont donc des pattes d’épaule en drap (cf. la description de celle-ci dans la rubrique VESTITO sur l’habit de parade).

Ce premier modèle pour les troupes à pied est désigné en italien sous le terme de « Spallini rossi con frangia » (Epaulettes rouges à franges).

DRESCRIPTION : chaque épaulette se compose d’un galon et d’une doublure le tout en étamine rouge, avec une boutonnière sur l’extrémité supérieure. La tournante est réalisée en torsades également en étamine rouge, tournante de laquelle partent des franges et des petits cordons toujours en étamine rouge.

RECONSTITUTION :

ARME OU CORPS AUQUEL CET EFFET EST ATTRIBUE :

  1. les grenadiers et les carabiniers de l’infanterie
  2. la compagnie des bombardiers des canonniers de la Marine.

 REMARQUE : il est surprenant de noter que les mineurs qui forment la compagnie d’élite du bataillon des sapeurs ne sont pas prévus dans cette dotation en épaulettes à franges rouges. De même alors que le titre précise que ces catégories d’épaulettes concernent les troupes à pied, l’artillerie à cheval et le train … pas de mention particulière pour l’artillerie à cheval alors que le train d’artillerie se voit doter d’épaulettes vertes à franges et le train du génie d’épaulettes jaunes à franges ! C’est sans doute un oubli …l’artillerie à cheval reçoit également ce type d’épaulettes rouges à franges.

Ce 2ème modèle pour les troupes à pied est désigné en italien sous le terme de « Spallini rossi senza frangia » (Epaulettes rouges sans franges).

DRESCRIPTION : chaque épaulette se compose d’un galon et d’une doublure le tout en étamine rouge, avec une boutonnière sur l’extrémité supérieure. La tournante est réalisée en torsades également en étamine rouge.

RECONSTITUTION :

ARME OU CORPS AUQUEL CET EFFET EST ATTRIBUE : les canonniers de 2ème classe des canonniers de la Marine.


Ce 3ème modèle pour les troupes à pied est désigné en italien sous le terme de « Spallini verdi con frangia » (Epaulettes vertes à franges).

DRESCRIPTION : Chaque épaulette se compose d’un galon et d’une doublure le tout en étamine verte, avec une boutonnière sur l’extrémité supérieure. La tournante est réalisée en torsades également en étamine verte, tournante de laquelle partent des franges et des petits cordons toujours en étamine verte.

RECONSTITUTION :

ARME OU CORPS AUQUEL CET EFFET EST ATTRIBUE :

  1. les voltigeurs de l’infanterie
  2. le train d’artillerie.

Ce 4ème modèle pour les troupes à pied est désigné en italien sous le terme de « Spallini gialli con frangia » (Epaulettes jaunes à franges).

DRESCRIPTION : chaque épaulette se compose d’un galon et d’une doublure le tout en étamine jaune, avec une boutonnière sur l’extrémité supérieure. La tournante est réalisée en torsades également en étamine jaune, tournante de laquelle partent des franges et des petits cordons toujours en étamine jaunes.

RECONSTITUTION :

ARME OU CORPS AUQUEL CET EFFET EST ATTRIBUE :

  1. les sapeurs du génie
  2. le train du génie.

 

Ce 5ème modèle pour les troupes à cheval est désigné en italien sous le terme de « Spallini con squame, rossi con frangia » (Epaulettes à écailles, rouges à franges).

DRESCRIPTION : chaque épaulette se compose d’un corps réalisé avec une partie en étain argenté (peltro) avec une boutonnière sur l’extrémité supérieure, et 7 rangées d’écailles également en étain argenté pour la partie inférieure. Le corps de l’épaulette se termine par une partie ovale également en étain. La tournante est réalisée en torsades en étamine rouge avec renfort intérieur en fil torsadé fixé à la partie ovale. De la tournante partent des franges et des petits cordons toujours en étamine rouge.
La partie inférieure du corps de l’épaulette à écailles est constituée d’une doublure faite avec de la toile, du cuir et du drap rouge pour la partie extérieure.

RECONSTITUTION :

ARME OU CORPS AUQUEL CET EFFET EST ATTRIBUE : la compagnie d’élite des dragons.

Ce 6ème modèle pour les troupes à cheval est désigné en italien sous le terme de « Spallini con squame, rossi senza frangia » (Epaulettes à écailles, rouges sans franges).

DRESCRIPTION : chaque épaulette se compose d’un corps réalisé avec une partie en étain argenté (peltro) avec une boutonnière sur l’extrémité supérieure, et 7 rangées d’écailles également en étain argenté pour la partie inférieure. Le corps de l’épaulette se termine par une partie ovale également en étain.
La partie inférieure du corps de l’épaulette à écailles est constituée d’une doublure faite avec de la toile, du cuir et du drap rouge pour la partie extérieure.

RECONSTITUTION :

ARME OU CORPS AUQUEL CET EFFET EST ATTRIBUE : les dragons.

Ce 7ème modèle pour les troupes à cheval est désigné en italien sous le terme de « Spallini con squame, bianchi con frangia » (Epaulettes à écailles, blanches à franges).

DRESCRIPTION : chaque épaulette se compose d’un corps réalisé avec une partie en étain argenté (peltro) avec une boutonnière sur l’extrémité supérieure, et 7 rangées d’écailles également en étain argenté pour la partie inférieure. Le corps de l’épaulette se termine par une partie ovale également en étain. La tournante est réalisée en torsades en étamine blanche avec renfort intérieur en fil torsadé fixé à la partie ovale. De la tournante partent des franges et des petits cordons toujours en étamine blanche.
La partie inférieure du corps de l’épaulette à écailles est constituée d’une doublure faite avec de la toile, du cuir et du drap blanc pour la partie extérieure.

RECONSTITUTION :

ARME OU CORPS AUQUEL CET EFFET EST ATTRIBUE : la compagnie d’élite des chasseurs à cheval.

Ce 8ème et dernier modèle pour les troupes à cheval est désigné en italien sous le terme de « Spallini con squame, bianchi senza frangia » (Epaulettes à écailles, blanches sans franges).

DRESCRIPTION :

RECONSTITUTION : chaque épaulette se compose d’un corps réalisé avec une partie en étain argenté (peltro) avec une boutonnière sur l’extrémité supérieure, et 7 rangées d’écailles également en étain argenté pour la partie inférieure. Le corps de l’épaulette se termine par une partie ovale également en étain.
La partie inférieure du corps de l’épaulette à écailles est constituée d’une doublure faite avec de la toile, du cuir et du drapblanc pour la partie extérieure.

ARME OU CORPS AUQUEL CET EFFET EST ATTRIBUE : les chasseurs à cheval