Mise à jour du 19 avril 2022
La série de dessins conservés dans l’Album vert à la Bibliothèque
du Musée du Risorgimento de Milan

.

J’ai consulté cette série de dessins conservés dans un Album vert (d’où le titre que j’ai attribué à cette collection !) lors de mes visites au Musée du Risorgimento de Milan.
Cet Album vert figure dans les collections de la Bibliothèque (Biblioteca delle Civiche Raccolte Storiche) du Palais Moriggia, Via Borgonuovo, 23 – 20121 Milano.)
J’ai tenté de réaliser une liste de tous ces dessins à partir des notes ou des quelques photos que j’ai prises : à cette époque (les années 80) l’informatique et le numérique n’étaient pas encore des assistants à la portée des chercheurs en herbe !
Je recense à ce jour 104 documents ... mais j’ai pu en omettre certains. Riccardo Papi qui a également pris en photos ces collections m’a également permis de compléter certaines de mes notes qui étaient devenues imprécises.
Je parle de collections au pluriel car il semble que cet Album soit la collecte de plusieurs séries : Massimo Fiorentino emploie pour désigner ces séries le terme anglais « miscellaneous » (du latin miscellaneus qui se traduit par « choses mêlées ») et je pense qu’il a raison car on y trouve également, sans doute sous forme de copies, les séries que nous présentons par ailleurs comme Armata italiana 1809 ou les Modelli militari de 1806.
Toutes ces sources sont donc toujours à prendre avec prudence car elles comportent de nombreux projets (comme les uniformes gris pour l’infanterie) et on doit toujours essayer de les recouper avec les textes officiels et les rares portraits qui nous sont parvenus.

 

COLONNE DE GAUCHE

Numérotation des dessins dans l’ordre dans lequel je les ai pris en note lors de mes visites à la Bibliothèque du Risorgimento et légende que je leur ai attribuée après comparaison et étude avec les autres sources manuscrites.

COLONNE CENTRALE

Les reconstitutions que j’ai réalisées de ces différents dessins à partir des notes que j’ai prises, des quelques photos que la Bibliothèque m’avait autorisé à faire lors de mes visites. Je suis également redevable à Frédéric POUVESLE pour l’utilisation de sa base infografique à partir de laquelle j’ai tenté des représentations les plus fidèles possibles de ces documents de toute première main !

COLONNE DE DROITE

Quand cela s’avère nécessaire, je mentionne mes remarques ou mes commentaires sur le document présenté … parfois les questions que je me pose encore quant à l’identification du document, de sa datation …


Planches  N° 001  à  039
PLANCHE N° 001

Dragon du Régiment de la Reine
(Dragoni Regina)
1 8 0 9

On notera que le dessin de ce dragon Regina est bien conforme au Règlement de juillet 1807 avec son col vert et surtout la présence pour ce régiment d’une patte de parement rose.
On remarquera également l’absence de patte d’épaule ou de contre-épaulette en écailles et la présence sur les retroussis de quatre grenades en drap blanc.

NB : ce dessin correspond au document N° 2 de la série Armata Italiana 1809.

 

PLANCHE N° 002

Compagnie des pompiers de la Garde de Milan

Tenue de 1 8 1 1

Ce dessin est conforme au décret du 10/12/1811 qui met sur pied cette compagnie de pompiers auprès de la Garde de la Cité de Milan.

 

PLANCHE N° 003

Dragon de la Garde royale

1 8 0 9

NB : ce dessin correspond au document N° 1 de la série Armata Italiana 1809.

 

PLANCHE N° 004

Gardes d’honneur de la Garde royale
Compagnie N° 1 de Milan
Garde à cheval et officier non monté

1 8 1 1

Ce dessin a été reproduit en noir et blanc, page 16,  dans l’ouvrage de la collection OSPREY MILITARY Men-at-Arms Series N° 88 Napoleon’s Italian Troops de Otto von Pivka et Mike Chappel (document dans les collections de la Reine d’Angleterre).
La légende doit être rectifiée car elle mentionne « 4ème Compagnie ROME » alors qu’il s’agit de la 1ère compagnie de MILAN… Rome faisant partie de l’Empire français et non du Royaume d’Italie..

 

PLANCHE N° 005

Bataillon des canonniers de la Marine

1 8 0 9

Ce dessin

 

PLANCHE N° 006

Régiment des Vélites de la Garde royale
Bataillon des grenadiers vélites

1 8 0 9

On notera que sur ce dessin de 1809 et à la différence de la série de 1806, les parements et les pattes de parements sont devenus de la couleur distinctive vert herbe à passepoil blanc.

NB : ce dessin correspond au document N° 22 de la série Armata Italiana 1809.

 

PLANCHE N° 007

Régiment d’infanterie de la Garde de ligne
Bataillon des chasseurs

1 8 0 9

NB : ce dessin correspond au document N° 15 de la série Armata Italiana 1809.

 

PLANCHE N° 008

Equipage des marins de la Garde royale

1 8 1 1

Bonne illustration du décret du 14/02/1811 qui organise l’Equipage des Marins de la Garde royale et instaure une nouvelle tenue. Nous sommes sans doute en présence d’une de ces nombreuses silhouettes dont parlent les documents et lettres conservés dans les Archives de Milan, silhouettes qui servaient à illustrer les décrets et les règlements sur les uniformes des troupes italiennes. Ce document représente un marin de 2ème classe, reconnaissable à ses épaulettes, son pompon en forme de pin et sa dragonne de couleur verte.

 

PLANCHE N° 009

Tenue des vélites royaux

1 8 0 5 ?

La tenue est identique à ce que nous connaissons par la suite sur le corps des vélites mais la couleur distinctive n’est pas le drap vert herbe mais la couleur bleu. Il s’agit peut-être d’un projet au moment de la formation du corps vers 1805-1806 ?

 

PLANCHE N° 010

Régiment des conscrits de la Garde royale

1 8 1 0 – 1 8 1 1

 

 

PLANCHE N° 011

Régiment des vélites de la Garde royale
Bataillon des chasseurs/carabiniers

1 8 0 9

NB : ce dessin correspond au document N° 23 la série Armata Italiana 1809.

 

PLANCHE N° 012

Régiment d’infanterie de la Garde de ligne
Bataillon des grenadiers

1 8 0 9

NB : ce dessin correspond au document N° 14 la série Armata Italiana 1809.

 

PLANCHE N° 013

Régiment de dragons Napoleone
Dragon d’une compagnie ordinaire

1 8 0 9

NB : ce dessin correspond au document N° 03 la série Armata Italiana 1809.

 

PLANCHE N° 014

Régiment de chasseurs à cheval
Real italiano (Royal italien)
Chasseur d’une compagnie ordinaire

1 8 0 9

NB : ce dessin correspond au document N° 04 la série Armata Italiana 1809.

 

PLANCHE N° 015

Régiment de chasseurs à cheval
Pricipe reale (Prince royal)
Chasseur d’une compagnie ordinaire

1 8 0 9

NB : ce dessin correspond au document N° 05 la série Armata Italiana 1809.

 

PLANCHE N° 016

Bataillon Bersaglieri di Brescia
(Tirailleurs de Brescia)

1 8 1 3

Dessin que j’ai réalisé en 1989 à partir d’une photographie prise à Milan pour illustrer mon ouvrage sur l’infanterie légère italienne 1799-1814.

 

PLANCHE N° 017

Garde de Milan

1 8 1 1

Il s’agit d’une belle illustration de le tenue donnée par le décret de formation du 10/12/1811.
Les grenades rouges sur les retroussis peuvent surprendre pour le personnage qui semble être un fusilier.
Sur le document que nous avons consulté à Milan, la légende mentionne « Guardia della città di Milano, e Venezia »… ce qui explique l’erreur souvent rencontrée d’une Garde de Venise en bleu céleste alors que le fond de sa tenue est en drap vert dragon depuis 1808 !
PLANCHE N° 018

Infanterie légère
Infanterie de ligne

Document du Ministère de la Guerre
28/05/1801

La 3ème division qui a élaboré ce document est la 3ème division du Ministère de la Guerre de la République cisalpine selon l’organisation du 31/10/1800 applicable au 02/11/1800, division chargée du matériel de l’Armée.
Le Ministre de la Guerre qui approuve ce document est le général de brigade TEULIE qui dirige ce Ministère du 23 avril au 28 juillet 1801.

 

PLANCHE N° 019

Orphelinat militaire

Texte

 

PLANCHE N° 020

Garde royale
Artillerie à cheval

1809

La couleur bleu comme dans la Garde impériale peut surprendre mais c’est aussi le cas de la gendarmerie à cheval de la Garde royale.
Aucun ornement n’est visible sur le dessin sur le haut du devant de la culotte.
Le chevron sur les manches de la pelisse peut laisser entrevoir un sous-officier (maréchal des logis ?)
NB : ce dessin correspond au document N° 07 la série Armata Italiana 1809.
PLANCHE N° 021

Bataillon des volontaires de Milan

1813

Ce dessin a servi de base au personnage de gauche à la 1ère planche que Guglielmo AIMARETTI a réalisé pour illustrer mon fascicule sur « LES CORPS DE VOLONTAIRES Nov 1813-1814 » publié en 1991.
Cette première planche montre 4 personnages du 1er régiment de volontaires de Milan.
PLANCHE N° 022

Canonniers garde-côtes

1810-1811

Texte

 

PLANCHE N° 023

Géographes

1813 -1814 ?

Cette planche a été reproduite par Guglielmo AIMARETTI dans mon ouvrage « LE CORPS DU GENIE ITALIEN 1796-1814 » Jean-Pierre PERCONTE 1989-1990
Je pense qu’elle illustre les uniformes (grande et petite tenues) des ingénieurs géographes italiens vers 1813-1814.
PLANCHE N° 024

Artillerie légère

 

Texte

 

PLANCHE N° 025

Grenadier
Infanterie de ligne cisalpine

 

Texte

 

PLANCHE N° 026

Garde royale
Gardes d’honneur
Compagnie de Milan

1 8 1 1

Le Garde d’honneur de la compagnie N° 1 ou compagnie de Milan est conforme à la planche N° 004 de cet Album vert qui donne elle un Garde d’honneur et un officier. La distinctive rose est très visible sur ce dessin alors qu’elle s’était délavée (à devenir blanche) avec le temps sur le dessin N° 004.

 

PLANCHE N° 027

Garde royale
Gardes d’honneur
Service à cheval
Compagnie de Milan

1 8 0 6 – 1 8 0 7

On note l’absence de broderies sur les boutons des revers suite à la décision du Vice-roi de 1806. Cette tenue sera portée jusqu’en 1811 quand sera alors introduit l’uniforme vert dragon pour les 5 compagnies.
PLANCHE N° 028

Garde royale
Gardes d’honneur
Service à pied
Compagnie de Milan

1 8 0 5 – 1 8 0 6

1ère tenue du corps des Gardes d’honneur avec des broderies sur chaque boutons des revers.
Le dessin montre un Garde d’honneur en grande tenue et en service à pied, vu de face, au garde à vous et présentez les armes.
PLANCHE N° 029

République cisalpine
Chasseurs à cheval
Tenue grise (projet ?)

Date ?

Texte…

 

PLANCHE N° 030

République italienne
Inspecteur aux revues

1 8 0 2

Ce dessin est sans doute une illustration de la tenue du corps de l’Inspection aux revues selon le décret du 28/12/1802..
PLANCHE N° 031

Train d’artillerie de la ligne

1 8 0 9

Le dos de l’habit n’est pas très visible et il est donc difficile de voir s’il existe une poche. le nombre de boutonnières sur le devant est également difficile à donner avec précision, 4 sont visibles sur le dessin … on note également l’absence de boutonnière au parement en pointe.
NB : ce dessin correspond au document N° 08 la série Armata Italiana 1809.
PLANCHE N° 032

Infanterie légère
Artillerie régimentaire

1 8 1 1

Texte
PLANCHE N° 033

Infanterie de ligne
Artillerie régimentaire

1 8 1 1

Texte
PLANCHE N° 034

Artillerie du Mincio

1 8 0 5

Texte
PLANCHE N° 035

Artillerie de ligne

Date ?

Texte
PLANCHE N° 036

Régiment d’artillerie à pied

1 8 0 9

Un dessin conforme aux prescriptions officielles de 1807-1809 … sauf le shako sans visière peut intriguer !

NB : ce dessin correspond au document N° 20 la série Armata Italiana 1809.

PLANCHE N° 037

Garde royale
Gardes d’honneur
Service à pied
Compagnie de Brescia

1 8 0 5 – 1 8 0 6

1ère tenue du corps des Gardes d’honneur avec des broderies sur chaque boutons des revers.
Le dessin montre un Garde d’honneur en grande tenue et en service à pied, vu de face, au garde à vous et présentez les armes.
PLANCHE N° 038

Garde royale
Gardes d’honneur
Service à cheval
Compagnie de Bologne

1 8 0 6 – 1 8 0 7

On note l’absence de broderies sur les boutons des revers suite à la décision du Vice-roi de 1806. Cette tenue sera portée jusqu’en 1811 quand sera alors introduit l’uniforme vert dragon pour les 5 compagnies.
PLANCHE N° 039

Garde royale
Gardes d’honneur
Service à pied
Compagnie de Bologne

1 8 0 5 – 1 8 0 6

1ère tenue du corps des Gardes d’honneur avec des broderies sur chaque boutons des revers.
Le dessin montre un Garde d’honneur en grande tenue et en service à pied, vu de face, au garde à vous et présentez les armes.

Suite vers les planches  N° 040  à  079
Cliquer pour accéder à cette suite
–