LES TEXTES OFFICIELS DE L’ANNEE 1796

République

02/03/1796 : Bonaparte reçoit le commandement de l'Armée d'Italie.
11/04/1796 : Bataille de Montenotte (11 et 12 avril) contre les Autrichiens, la route de la Lombardie est ouverte.
28/04/1796 : Armistice de Cherasco entre Bonaparte et Victor Amédée III du Piémont
07/05/1796 : La Milice urbaine de Milan est appelée à se réunir. 1800 soldats autrichiens demeurent dans le Chateau de Milan.
08/05/1796 : Les Autrichiens de l'archiduc Ferdinand évacuent Milan.
09/05/1796 : Signature d'une suspension d'armes entre Bonaparte et le Duc de Parme.
09/05/1796 : L'archiduc Ferdinand quitte Milan qu'il confie à la garde de la Milice urbaine.
10/05/1796 : Bataille de Lodi remportée par Bonaparte sur les Autrichiens de Beaulieu.
11/05/1796 : Rencontre à Lodi entre Bonaparte et la délégation milanaise conduite par Francesco MELZI.
14/05/1796 : Bonaparte fait occuper Milan par les troupes françaises du général Masséna.
15/05/1796 : Entrée triomphale de Bonaparte à Milan. qui s'installe dans le palais Serbeloni
15/05/1796 : Traité de paix entre la France et Victor Amédée III : Nice et la Savoie à la République française.
17/05/1796 : Armistice avec le Duc de Modène.
19/05/1796 : Proclamation de Bonaparte qui parle "d'indépendance de la Lombardie".
19/05/1796 : abolition par Bonaparte des anciennes instances ou institutions de la Lombardie :
  1. la « Conferenza governativa »
  2. le « Magistrato politico camerale »
  3. le « Consiglio dei Decurioni »
  4. la « Corte Ducale » qui devient le Palazzo Nazionale.
19/05/1796 : Textes organisant la Lombardie et mise en place de l'Agence Militaire composée de trois français
  1. mise en place de façon provisoire de la Municipalité de Milan (arrêté du 19/05/1796)
  2. maintien du Congrès d’Etat (Congragazione di Stato) instauré en 1791 mais placé sous l’autorité de l’Agence Militaire qui se compose de trois français choisis par Bonaparte et Saliceti  : Albert MAURIN, PATRAULT et REBOUL.
21/05/1796 : Mise en place de la Municipalité de Milan (créée par l'arrêté du 19/05/1796).
  1. 16 membres sont nommés le 21/05/1796.
  2. 15 membres sont nommés le 24/05/1796.
23/05/1796 : Révolte anti-française à Pavie, la garnison française capitule le 24/05/1796.


24/05/1796 : Bonaparte souhaite la réouverture de l'Université de Pavie.


24/05/1796 : Bonaparte quitte Milan pour reprendre sa campagne sur l'Adige.


25/05/1796 : Bonaparte revient d'urgence à Milan pour mater une révolte.


25/05/1796 : Début de la répression par Lannes contre les insurgés de Pavie, répresson dure jusqu'au 26/05/1796.


27/05/1796 : Bonaparte est à Brescia et met ainsi un terme à la neutralité de la République de Venise.


30/05/1796 : Victoires françaises de Borghetto et Valeggio.


04/06/1796 : Début du 1er siège de Mantoue par Bonaparte.


05/06/1796 : Le Roi de Naples Ferdinand VI se retire du conflit, ses troupes n'apporteront plus leur aide aux Autrichiens.


04/06/1796 : Début du 1er siège de Mantoue par Bonaparte.


05/06/1796 : Le Roi de Naples Ferdinand VI se retire du conflit, ses troupes n'apporteront plus leur aide aux Autrichiens.


11/06/1796 : Première mention par Bonaparte pour la levée d'un bataillon formé de Lombards

23 prairial an IV (11/06/1796) Quartier général de Milan – au Directoire Excécutif.
« La Municipalité de Milan, celles des principales villes de la Lombardie, m’ont manifesté le voeu de leur permettre  d’envoyer des députés à Paris.
Le citoyen SERBELLONI (1) est à la tête : il est patriote, ce qui a produit ici un effet d’autant plus avantageux qu’il  jouit d’une grande considération, étant de la première famille du Milanais et fort riche.
Ces trois députés ont manifesté leurs voeux ici contre la maison d’Autriche. Ils savent qu’il n’y aurait plus pour eux  de sûreté dans un retour.
La Lombardie est parfaitement tranquille. Les chansons politiques sont dans la bouche de tout le monde. L’on  s’accoutume ici à la liberté. La jeunesse se présente en foule pour demander du service dans nos corps ; nous n’acceptons pas, parce que cela est contraire, je crois, aux lois; mais peut-être serait-il utile de former un bataillon  de lombards, qui commandé par des Français, nous aiderait à contenir le pays. Je ne ferai rien sur un objet aussi  important et si délicat sans vos ordres. »
BONAPARTE

(1) SERBELLONI est accompagné de Carlo NICOLI et Fedele SOPRANSI

Source : correspondance de Bonaparte

13/06/1796 : Révolte anti-française dans le Tortonais.


17/06/1796 : fin de la révolte anti-française dans le Tortonais.


18/06/1796 : Bonaparte reçoit une délégation des sénateurs de Bologne.


19/06/1796 : Bonaparte envoie le général Cervoni occuper Bologne.


20/06/1796 : Bonaparte entre à Bologne et reçoit dans cette ville la soumission des légations de Bologne et de Ferrare.


23/06/1796 : armistice de Bologne avec le Pape.


27/06/1796 : prise de Livourne par Bonaparte.


29/06/1796 : la garnison autrichienne du Castello de Milan se rend aux Français.


30/06/1796 : fin du 1er siège de Mantoue.


22/07/1796 : des députés de Reggio rencontrent Bonaparte à son QG de Castiglione, ils sont en révolte contre le Duc de Modène.


31/07/1796 : Brescia est reprise par les Autrichiens.


03/08/1796 : victoire française de Lonato.


04/08/1796 : les membres de la Municipalité de Milan sont réduits de 31 à 24 membres.


05/08/1796 : victoire de Napoléon à Castiglione.


07/08/1796 : entrée des Français dans Vérone et second siège de Mantoue.


13/08/1796 : la province de Lombardie est sous le commandement à Milan du général BARAGUEY D'HILLIERS


18/08/1796 : la Garde urbaine de Milan se transforme en Garde nationale.

– 1 général Commandant la Garde : Alessandro TRIVULZIO
– 1 adjudant général : Pietro TEULIE
– 8 bataillons commandés par les chefs de bataillon suivant : Gillo ROUGIER, Carlo CASTELLI, Marcello VANDONI, Pietro BALABIO,  Carlo BATTAGLIA, Sigismondo SILVA, Luigi AUREGGI et Giovanni LONATI
– chaque bataillon compte 8 compagnies, chaque compagnie est commandée par un capitaine
– 8 adjudants majors
– 8 adjudants sous-officiers

Source : barone Alessandro ZANOLI,  Sulla milizia cisalpina italiana Cenni storico-statistici dal 1796 al 1814, Milano: Borroni e Scotti, 1845

25/08/1796 : soulévement de Reggio contre les troupes du Duc de Modène, Ercole Rinaldo d'Este se réfugie alors à Venise.


26/08/1796 : mise en activité de la Garde nationale de Reggio.


26/08/1796 : Bonaparte instaure l'Administration générale de la Lombardie (Amministrazione generale del Lombardia), dirigée par le général Baraguay d'Hilliers, composée de 15 notables qui remplace l'Agenzia Militare


08/09/1796 : victoire française de Roveredo.


08/09/1796 : victoire française de Bassano.


24/09/1796 : organisation d'un bataillon de pionniers

3 vendémiaire an V (24/09/1796) Quartier général de Milan – au général Baraguey d’Hilliers
« Je vous prie de vous concerter avec le Congrès d’Etat et l’officier commandant le génie dans la Lombardie, pour organiser un bataillon de pionniers, composé de cinq compagnies, fortes chacune de 120 hommes, ayant la même paye et la même organisation, quant aux officiers, qu’un bataillon de sapeurs français.
Ce bataillon doit servir pour travailler aux fortifications de Pizzighettone, à celles de Peschiera et de Porto Legnago.
Les hommes seront pris dans les différentes provinces de la Lombardie; le Congrès d’Etat pourra se charger de la fourniture des outils et de la confection des habits.
Il faudrait tâcher de donner une telle activité à l’organisation de ce bataillon, qu’il fût dans le cas de servir d’ici à  quinze jours.
Vous vous concerterez également avec le commissaire ordonnateur de la division et le Congrès d’Etat  pour organiser cinq brigades de charretiers, fortes chacune de 100 hommes pour être affectées au service de l’artillerie ».
BONAPARTE

24/09/1796 : lettre de Bonaparte au chef de brigade du génie Chasseloup pour lui annoncer la formation du bataillon des sapeurs dans le Milanais, d'un autre de 5 compagnies de 120 hommes à Bologne et de 2 compagnies de sapeurs de 120 hommes à Ferrare.

Le 3 vendémiaire an V (24/09/1796) au Quartier général de Milan – au chef de brigade Chasseloup-Laubat
« … Je vais faire fournir par le Milanais un corps de 500 sapeurs, qui sera employé aux travaux des places du pays. Du moment que ce corps pourra être mis en activité, vous réunirez les sapeurs de l’armée pour les organiser.
Je viens d’ordonner au commandant de la place de Bologne de former, avec les habitants du pays, cinq compagnies  de sapeurs, fortes chacunes de 120 hommes.
Je viens aussi d’ordonner au général commandant à Ferrare de former deux compagnies de sapeurs, fortes chacune  de 120 hommes; elles se rendront à Porto Legnago… »
BONAPARTE

Source : Correspondance de Bonaparte

essai JPP
essai PG

inspection

ccc

 

 

06/11/1796 : situation de la Légion lombarde et histoire de cette Légion (rapport Ferrent)

Légion lombarde : rapport établi par le chef de bataillon FERRENT

09/11/1796 : la 1ère cohorte de la Légion lombarde reçoit son drapeau tricolore sur la place du Dôme avant de partir en campagne pour l'Adige.


11/11/1796 : victoires françaises de Caldiero et San Massimo.


15/11/1796 : début de la bataille d'Arcole qui est remportée par Bonparte le 17/11/1796. La Légion italienne est utilisée à Arcole.


23/11/1796 : lettre au général Rusca chargé de la Légion italienne

Du quartier général de Vérone au général Rusca (Note JPP chargé de la Légion italienne) le 3 frimaire an V (23/11/1796)

Le général Berthier vous aura fait part, Citoyen Général, des succès de la bataille d’Arcole et du combat de Rivoli. J’ai reçu la lettre que vous m’avez envoyé du citoyen Miot. Il serait bien temps que votre Légion fût enfin organisée. Je désirerais vous appeler à l’Armée active, si vos blessures vous le permettent.
Bonaparte

Source : Napoléon Bonaparte Correspondance Générale Tome 1er 1784 – 1797

04/12/1796 : proclamation de la constitution démocratique de Bologne ...

Prise sur le modèle de la constitution française, elle entend met un terme au pouvoir du Sénat de Bologne mais elle ne sera pas appliquée du fait de la proclamation de la constitution cispadane (le 27/12/1796).

27/12/1796 : ouverture du Congrés de Reggio ...

Ce Congrès se déroule en vue de la création d’une confédération « la République cispadane » avec la présence de  Ferrare, Reggio, Modène et Bologne, soit la participation de 105 députés.
Dès le 1er jour du Congrès, la fusion des quatre provinces de Ferrare, Reggio, Bologne et Modène est actée sous la forme d’une République Cispadane une et indivisible.

 

28/12/1796 : Occupation de Bergame par les Français.