Etude des troupes italiennes par corps : Histoire, tenues… 1800-1805.

Mise à jour du 18 avril 2022

L'état-major républicain


Sous cette appellation sont regroupés le Ministère de la Guerre, l’Etat-major général (généraux, adjudants commandants, aides de camp, officiers d’état-major), les divisions et les camps militaires, l’état-major des places, l’Inspection aux revues et le Commissariat des guerres.

Voir le détail de l'Etat-major

Les Gardes républicaines


Je regroupe sous l’appellation des Gardes républicaines, les formations mise en place en tant que Garde « provisoire » du Gouvernement entre 1800 et 1803 et la Garde du Président (Bonaparte) entre 1803 et 1805, cette dernière sera ensuite intégrée dans la Garde royale en juin 1805.

Voir le détail des Gardes républicaines

L'infanterie de ligne


Dans cette rubrique sont étudiées les 5 demi-brigades d’infanterie de ligne et la Légion italienne mise en place en 1803.

Voir le détail de l'infanterie de ligne

L'infanterie légère et formations diverses


J’aborde sous ce titre les deux demi-brigades d’infanterie légère, mais également les Chasseurs de Brescia et le Bataillon des officiers.

Voir le détail de l'infanterie légère

La cavalerie


La cavalerie républicaine comprend deux régiments de hussards dont le 2ème devient en février 1805 le régiment de dragons Napoleone et un régiment de chasseurs à cheval.

Voir le détail de la cavalerie

Le corps de l'artillerie


Sous le terme de Corps d’artillerie sont étudiés tant sur l’aspect de l’histoire que des tenues, l’Etat-major et les directions d’artillerie, les Gardes de l’artillerie, l’artillerie à pied (régiment), les ouvriers d’artillerie (compagnie), les pontonniers (bataillon), l’artillerie à cheval (escadron) et le train d’artillerie (bataillon).

Voir le détail de l'artillerie

Le corps du Génie


Le terme de « Corps du Génie » reprend ce que l’on trouve sous cette appellation dans les documents officiels. Sont donc regroupés dans le corps du Génie républicain, les Directions du Génie, les Officiers du Génie, les comptables des fortifications (Ragionieri di fortificazione), les Gardes du Génie organisés en plusieurs classes, les compagnies adjointes (mineurs, sapeurs et ouvriers) et le corps topographiques. L’Ecole de Modène qui sert à la formation des officiers du Génie et de l’artillerie sera traitée dans la partie consacrée aux écoles militaires républicaines.

Voir le détail du Corps du Génie

Les Polonais au service de l'Italie


Des troupes polonaises servent dans les républiques italiennes et cette partie envisage d’en traiter l’histoire et les tenues tant au niveau de l’Etat-major, de l’infanterie, de la cavalerie, de l’artillerie que des vétérans.

Cliquez ici

Départements / les forces départementales


Je traite dans cette partie une présentation des départements de la République cisalpine 1800-1802 puis de la République italienne (1802-1805) au travers de cartes et de fiches historiques.

Puis cette partie présente la Gendarmerie royale et les formations de Garde nationale.

Voir le détail des forces départementales

Les services de l'Armée


Cette partie regroupe les officiers de santé, les douanes, la poste militaire, les dépôts, les établissements d’instruction militaire, les « Anciens » militaires.

Cliquez ici

La Marine républicaine


Cette partie aborde les débuts d’une marine de guerre en Italie autour de quelques officiers et du bataillon des canonniers de la Marine.

Cliquez ici