Etude des troupes italiennes par corps : Histoire, tenues… 1805-1814.

L'état-major du Royaume d'Italie

 

Sous cette appellation sont regroupés le Ministère de la Guerre, l’Etat-major général (généraux, adjudants commandants, aides de camp …), les divisions et les camps militaires, l’état-major des places, l’Inspection aux revues et le Commissariat des guerres.

Voir le détail de l'Etat-major

L'infanterie de ligne

Au moment de la création du Royaume d’Italie en mars 1805, l’infanterie de ligne compte 5 régiments hérités des 5 demi-brigades de la République italienne.
En 1806, un 6ème régiment est mis sur place par intégration du Régiment auxiliaire (ex Légion italienne).
En 1807, un 7ème régiment est mis sur pied avec des troupes pontificales.
Même si un projet d’un 8ème régiment est évoqué ensuite, l’Italie ne compte que 7 régiments de ligne jusqu’à la chute du Royaume en avril 1814.

Voir le détail de l'infanterie de ligne

Formations diverses d'infanterie

Nous avons regroupé dans cette partie le Bataillon royal d’Istrie (1806-1809), les bataillons dalmates, la Légion dalmates et le Régiment royal  dalmate(1806-1814), le Corps colonial italien (1810-1814) et les Corps de volontaires de 1813-1814.

Cliquez ici

La cavalerie

Cliquez ici

Le corps de l'artillerie

Cliquez ici

Le corps du génie

Cliquez ici

Les auxiliaires polonais (1805-1806)

Cliquez ici

Les services de l'Armée

Cette partie regroupe les transports militaires, le corps de santé(ont les infirmiers), les douanes, la poste militaire, les établissements d’instruction militaire, les « Anciens » militaires …

Cliquez ici

Les forces départementales

Cliquez ici

La Marine royale

Cette partie regroupe

Cliquez ici