Mise à jour du 28 décembre 2023

Les troupes lombardes 1796-1797


Bataillon des sapeurs et Légion lombarde

Ancienne page du site HISTUNIF.COM du 24/11/2008 avec mises à jour …

Pour se déplacer d’une année à l’autre : – 1796 –  1797  –

Année 1796

11/06/1796 : première mention par Bonaparte de la levée d’un bataillon formé de Lombards et commandé par des Français pour « contenir le pays » (correspondance de Bonaparte)

24/09/1796 : Bonaparte ordonne au général Baraguey d’Hilliers de former en accord avec le Congrès d’Etat lombard un Bataillon de sapeurs pour le service des places de Pizzighettone, Peschiera et Porto Legnago. Le bataillon comptera 5 compagnies de 120 hommes pris dans les différentes provinces de la Lombardie.(correspondance de Bonaparte)

29/09/1796 : Bonaparte informe Berthier de l’autorisation donnée à l’aide de camp LA HOZ à prendre, pour la Légion,quelques officiers français qui sont surnuméraires et voudront entrer dans la Légion ; à nommer le capitaine rapporteur de la Légion (…) l’administration lombarde pourra donner des brevets pour les officiers qui seront employés dans la Légion, ces brevets seront approuvés par le général en chef et le commandant de la Légion. (correspondance de Bonaparte)

29/09/1796 : lettre au général Berthier ordonnant au général CERVONI de se rendre à Milan pour surveiller la formation de la Légion Lombarde et en assurer le commandement.(correspondance de Bonaparte)

08/10/1796 : Bonaparte écrit à l’Administration Générale de la Lombardie pour accepter que les Lombards combattent aux côtés des Français.(correspondance de Bonaparte)

09/10/1796 : Le Governo della Lombardia décide d’organiser la LEGION LOMBARDE :
———————–– Composition et nom des officiers selon Zanoli (cliquer pour voir détail)
———————–– Etat-major de 57 hommes (cliquer pour voir détail)
———————–– 7 cohortes fortes chacune de 500 hommes en 5 centuries (cliquer pour voir détail)
———————–– Division d’artillerie de 62 hommes et 4 pièces (cliquer pour voir détail)
———————–– Compagnie de chasseurs à cheval de 120 hommes (cliquer pour voir détail).

10/10/1796 : Bonaparte interdit la réparation des fusils de la Légion lombarde par les ateliers français, cela doit être à la charge du Congrès d’Etat lombard. (correspondance de Bonaparte)

11/10/1796 : Bonaparte informe le Directoire Exécutif de l’organisation de la Légion lombarde dont les couleurs nationales sont le vert, le blanc et le rouge et dont le chef de brigade est LAHOZ, ancien aide de camp du général LAHARPE. (correspondance de Bonaparte)

09/11/1796 : la 1ère cohorte de la Légion lombarde reçoit son drapeau à Milan avant de partir en campagne sur l’Adige.

16/11/1796 : au 16 brumaire an V la Légion lombarde est composé des cohortes suivantes :
———————–– 2ème cohorte à Lodi commandée par FERRU
———————–– 3ème cohorte à Crémone commandée par FERRENT
———————–– 4ème cohorte à Milan commandée par PINO
———————–– 5ème cohorte à Milan commandée par ROUGIER
———————–– 6ème cohorte à Milan commandée par PAINI

17/11/1796 : La Légion est employée pour la 1ère fois avec le drapeau tricolore de la Cisalpine à la bataille d’Arcole qui dure du 15 au 17/11/1796).

Année 1797

00/00/1796 : La 2ème cohorte se rend à Livourne et la 3ème part à Lodi pour son recrutement.

00/00/1797 : La 4ème cohorte est incorporée dans la 2ème cohorte et la 5ème cohorte dans la 3ème cohorte.

00/00/1797 : Les cohortes 1, 2, 3 et 6 se rendent à Bologne où se forment avec elles :
———————–– 2 bataillons de grenadiers :
—————————————– Bataillon de grenadiers N°1 = grenadiers cohortes 1 et 2 commandé par FERRU
—————————————– Bataillon de grenadiers N°2 = grenadiers cohortes 3 et 6 commandé par FERRENT
———————–– 1 corps d’éclaireurs
———————–– 1 corps de réserve

16/01/1797 : situation de la Légion lombarde au 27 nivôse an 5 (voir détail)

25/02/1797 : Lettre au citoyen La Hoz pour réorganiser la Légion lombarde avec un état-major et 2 demi-légions :
———————–– 1ère demi-légion à 3 bataillons commandée par PEYRI
———————–– 2ème demi-légion à 3 bataillons commandée par PINO
———————–– 2 compagnies d’artillerie
———————–– 1 escadron de chasseurs ou hussards.

26/02/1797 : Le Général en chef réorganise la Légion lombarde  : (source Gibellini)
———————–– 1° en mettant sur pied les cohortes 5 et 6 (= la 2ème et la 3ème cohortes de Milan)
———————–– 2° en augmentant les effectifs de chaque cohorte à 1 000 hommes :
——————————-– 1 compagnie de grenadiers de 120 hommes
——————————-– 8 compagnies de fusiliers de 110 hommes chacune (total 880 hommes)
———————–– 3° divisant la Légion en deux Demi-légions ou Demi-brigades (N°1 et N°2) de 3 cohortes chacune.

29/06/1797 : Proclamation de la République cisalpine

04/08/1797 : Les deux Demi-brigades lombardes forment la 1ère et la 2ème légion cisalpines en incorporant les troupes de Bergame et de Crema.(source Crociani, Storia Militare del Regno italico…)
1ère légion cisalpine : Chef de la Légion PEYRI
———————–– Bataillon N°1 commandé par Vandoni (ex 1ère cohorte lombarde – Milan – )
———————–– Bataillon N°2 commandé par Rougier (ex 2ème cohorte lombarde – Lodi – )
———————–– Bataillon N°3 commandé par Ferrent (ex bataillon de Bergame commandée par San Andrea)
2ème légion cisalpine : Chef de la Légion PINO
———————–– Bataillon N°1 commandé par Robillard (ex 3ème cohorte lombarde – Cremone – )
———————–– Bataillon N°2 commandé par Serres (ex 6ème cohorte lombarde – Como – )
———————–– Bataillon N°3 commandé par Fontane (ex bataillon de Crema)

Aller vers l’histoire de : la 1ère légion cisalpine ou la 2ème légion cisalpine

Pour se déplacer d’une année à l’autre : – 1796 –  1797  –

Mise à jour du 28 décembre 2023