Ancienne page du site HISTUNIF.COM du 09/06/2007

Mise à jour du 5 février 2022

Le 1er régiment d’infanterie légère 1805-1814

1leger texte

- 1805 - 1806 -1807 - 1808 - 1809 - 1810 - 1811 - 1812 - 1813 - 1814 -


- Cette étude reprend dans ses grandes lignes l'ouvrage que j'avais publié sur l'infanterie légère italienne de 1799 à 1814 -

ANNEE 1805

00/04/1805 : les Demi-brigades reprennent le nom de Régiment (pour la 4ème de ligne la situation est du 21 avril 1805). C'est sans doute à cette occasion que les chefs de brigade redeviennent des colonels.

06/07/1805 : décret de Milan instaurant la tenue gris de fer pour l'infanterie légère. Désormais chaque régiment léger a une tenue propre en plus du numéro qui apparaît toujours sur le bouton et sans doute également sur la plaque du shako. ( voir tenue du 1er léger). La nouvelle tenue doit se mettre en place au fur et à mesure des remplacements.

09/09/1805 : le décret
de Napoléon 1er de Saint-Cloud instaure une compagnie de voltigeurs pour chaque régiment d'infanterie légère du Royaume d'Italie; la compagnie compte 123 hommes officiers compris.

26/10/1805 : un décret d'Eugène Napoléon confirme la création des compagnies de voltigeurs. Chaque bataillon compte désormais 10 compagnies,
la compagnie de voltigeurs aligne 123 hommes, les voltigeurs portent la tenue du régiment avec pour la légère le plumet vert et des épaulettes vertes (voir nouvelle composition d'un régiment léger).

06/11/1805 : Place du 1er léger au sein de la Division italienne mobilisée pour la Grande Expédition (situation du 23 brumaire an 13 de la
République).

ANNEE 1806

28/01/1806 : Situation du 1er léger : 1701 hommes

10/01/1806 : un texte officiel des archives du Minsitère de la guerre parle de la fourniture pour l'infanterie légère de paires d'épaulettes vertes ainsi que rouges, de dragonnes de laine verte ainsi que rouge et de cornets pour les compagnies de .voltigeurs.

21/01/1806 : procés-verbal de fournitures pour les voltigeurs d'épaulettes, de dragonnes et de porte-cornets verts et rouges.

23/01/1806 : un texte du Minsitère de la Guerre précise que 3 modèles complets du nouvel uniforme ont été confectionnés pour les 1er et 2ème
léger et le 1er de ligne.

30/01/1806 : lettre du colonel du 1er léger indiquant la quantité d'effets nécessaires pour les compagnies de voltigeurs (voir planche).

01/02/1806 : Situation du 1er léger
- Dans le Royaume. : 15 officiers - ....8 hommes
- Hors du Royaume : 58 officiers - 1708 hommes (Boulogne)
- Colonel Commandant le Régiment ROUGIER

04/02/1806 : le 1er léger informe le Ministre de la Guerre de la mise sur pied effective de ses deux compagnies de voltigeurs.

15/02/1806 : par décret, le Vice-roi décide que l'infanterie légère italienne restera en vert et que ne seront changés que le col, les parements et
le gilet. Le 1er léger prend la couleur distinctive jaune paille, le 2ème léger la couleur écarlate et le 3ème léger le bleu céleste.(voir planche)

02/03/1806 : le Vice -roi fixe la nouvelle composition de l'Armée italienne pour 1806, la légère comptera non pas 3 régiments légers à 2 bataillons mais 2 régiments légers à 3 bataillons. Chaque bataillon doit compter non plus 8 compagnies de chasseurs mais 7 . Les deux compagnies d'élite ont la même force de 104 hommes, celles des chasseurs de 83 hommes. (voir composition prévue par le Vice-roi)

30/03/1806 : les 2 régiments légers reçoivent pour les 2 compagnies de voltigeurs : 4 cornets, 4 porte-cornets, 240 paires d'épaulettes vertes,
240 dragonnes vertes et 240 plumets verts.

00/00/1806 : second semestre - série des Modelli Militari Musée du Risorgimento de Milan donnat les tenues des régiments légers N°1, N°2 et
N°3 (pour ce dernier régiment à considérer comme un projet).

00/00/1806 : second semestre - 1er projet pour la nouvelle redingote des officiers. L'infanterie légère devait recevoir une redingote de couleur
gris sombre avec une patte de collet de la couleur distinctive (voir dessin).

15/07/1806 : le bouton de l'infanterie légère italienne portera le cor de chasse et le numéro du régiment.

12/08/1806 : circulaire au colonel du 1er léger qui se trouve à Nantes pour réduire chaque bataillon à 9 compagnies, compagnies de voltigeurs
comprises (1 de carabiniers, 7 de chasseurs et 1 de voltigeurs).

24/08/1806 : un décret de Monza fixe les règles de l'ancienneté : un chevron de laine rouge pour 10 ans de service, 2 chevrons .pour 15 ans et
3 chevrons pour 20 ans.

05/09/1806 : le décret de Saint-Cloud ordonne de lever un 3ème bataillon dans chaque régiment d'infanterie de ligne et dans les 3 régiments
d'infanterie légère.

24/09/1806 : une circulaire abolit le frac pour tous les officiers de toutes les armes.

00/10/1806 : la division italienne stationnée en France dont fait partie les 1er et 2ème légers est appellée en Allemagne. Le 1er léger quitte
Nantes.

01/10/1806 : par une ampliation faite du Palais royal de Monza le Vice-roi ordonne que le 1er léger et le 2ème léger seront formés à 3 bataillons.

11/11/1806 : le 1er léger franchit le Rhin et participe au désarmement de la Hesse Cassel.

30/11/1806 : le 1er léger a organisé son 3ème bataillon à Mantoue en procédant à la dissolution de son dépôt et en constituant le 3ème bataillon
sur le pied de 7 compagnies de chasseurs, 1 compagnie de carabiniers et 1 compagnies de voltigeurs.

05/12/1806 : un arrêté de Milan fixe la tenue des majors qui auront la même tenue que leur régiment d'appartenance, avec les épaulettes de
colonel mais avec les franges alternativement or et argent.

1806-1807 .: uniformes du 1er léger en Allemagne selon Otto de Bade : 4 planches
- Tambour-major du 1er chasseur italien (voir dessin)
- Sapeur du 1er chasseur italien (voir dessin)
- Chasseur et grenadier (sic) du 1er chasseur italien : chasseur et carabinier du 1er léger (voir dessin)
- Chasseur et grenadier (sic) du 1er chasseur italien : voltigeur du 1er et carabinier du 2ème (voir dessin)
- Le 1er léger selon Otto de Bade (voir planche).


ANNEE 1807

25/01/1807 : le 1er bataillon du 1er léger se rend en garnison à Custrin.

27/01/1807 : dans une lettre écrite à Berlin, le général Teulié commandant la division italienne en Allemagne confirme l'abolition du .frac pour les
officiers, la mise en place pour toutes les troupe sà pied et la cavalerie d'une redingote gris de fer.

30/01/1807 : le 2ème bataillon du 1er léger se rend en garnison à Stettin.

02/02/1807 : nomination de Giovanni TONDUTI comme major au 1er léger.

10/02/1807 : la Chronique de Pegau (Allemagne) indique que 700 hommes des quatres dépôts d'infanterie italiennes son passés. Ils appartiennent aux 1er et 2ème chasseurs à pied qui étaient vêtus, les premiers de vert à distinctive bleu clair, et les seconds de vert à distinctive jaune.

15/02/1807 : le 2ème bataillon du 1er léger part avec de l'artillerie en garnison à Gulnow .

20/02/1807 : une dépêche du Vice-roi donne officiellement la redingote ou surtout gris de fer à tous les officiers.

25/02/1807 : le 1er bataillon du 1er léger quitte Custrin.

26/02/1807 : le 1er léger est réuni à Spie sous le commandement du colonel ROUGIER et aligne un effectif de 1068 hommes.

01/03/1807 : départ d'Italie d'un Bataillon de marche pour renforcer la division italienne en Allemagne compos d'hommes des deux régiments légers et du 1er de ligne.

01/04/1807 : place du 1er léger au sein de la division italienne du général TEULIE. (voir situation)

01/04/1807 : un Régiment de marche formé des éléments des deux régiments légers, des 1er et 4ème de ligne, quittent Vérone pour se rendre au siège de Colberg.

00/06/1807 : un Régiment provisoire formé avec des éléments des 2 légers et des 1er et 4ème de ligne quitte Verone pour Stettin.

21/06/1807 : la Chronique de Pegau signale le passage dans cette ville d'Allemagne de 700 hommes des dépôts des 1er et 2ème chasseurs, des 1er et 4ème de ligne.

01/07/1807 : fin du siège de Colberg.

01/07/1807 : Effectif du 1er léger selon de Registro de 1807. Tenues du 1er léger selon les tarifs du Règlement - texte et planche -

06/07/1807 : le 1er léger et le 2ème légers, en provenance de Colberg, se dirigent sur Greiffenberg.

11/07/1807 : les deux régiments légers sont à Friedland en Prusse.

13/07/1807 : l'Empereur donne l'ordre à la division italienne d'Allemagne d'occuper la Poméranie suédoise et de participer au siège de Stralsund.

15/07/1807 : les deux régiments légers sont à Stralsund pour participer au siège.

18/07/1807 : l'Empereur donne l'ordre au général de division Pino de se rendre à Berlin et de prendre le commandement de la division italienne d'Allemagne.

25/07/1807 : Pino prend la direction effective de la division italienne d'Allemagne.

29/07/1807 : la Chronique de Pegau note que ce mercredi est arrivé un régiment provisoire italien. Il se composait des chasseurs à pied des 1er et 2ème régiments et d'infanterie de ligne des 1er et 4ème régiments. Les premiers étaient en vert, d'autres en bleu clair et les autres en blancs.

15/10/1807 : Situation du 1er léger : 2495 hommes
- Dans le Royaume. : Palmanova (538)
- Hors du Royaume : Poméranie (1957)

08/11/1807 : l'Empereur ordonne à la division italienne d'Allemagne de quitter la Poméranie pour se rendre à Wurzburg.

17/11/1807 : nouveau projet pour la redingote des officiers. Elle reste gris de fer mais on propose de lui ajouter une distinctive au col pour chaque arme. La légère (3 régiments) prendrait le col jaune. Le Ministère refuse et prècise que le col sera sans distinctive, la distinctive se faisant par le seul bouton. (voir planche)

26/11/1807 : place du 1er léger au sein de la division italienne commandée en Allemagne par le général Pino.(voir situation)

12/12/1807 : une circulaire suspend jusqu'à nouvel ordre l'adoption d'une redingote pour les officiers.

23/12/1807 : le 1er léger est à Wurzburg.

00/00/1807 : le Manuscrit de canonnier Hahlo donne la tenue d'un carabinier du 1er léger en Allemagne. (voir planche)

ANNEE 1808

16/01/1808 : Situation du 1er léger [ Effectif prévu : 3223 hommes ] : 2465 hommes
- Dans le Royaume. : Palmanova (N°3)
- Hors du Royaume : en marche pour l'intérieur (N°1 et 2)

29/02/1808 : décret du vice-roi qui autorise le passage dans la Garde royale de 6 hommes par régiment pour les 4 régiments d'infanterie et les 3 régiments de cavalerie qui rentrent de Poméranie et le transfert pour ces mêmes régiments de 10 hommes (par régiment) à la Gendarmerie royale. (ASM Dossier N°132).
Note de JPP : les régiments concernés sont : le 1er et le 4ème de ligne, le 1er et le 2ème léger, le Régiment de dragons Napoleone, le Régiment de dragons Regina et le Régiment de chasseurs Real Italiano.

31/05/1808 : Situation du 1er léger [ Effectif prévu : 3223 hommes ] : 2713 hommes
- Dans le Royaume. : Vicenze (N°1-3)

01/07/1808 : Situation du 1er léger [ Effectif prévu : 3223 hommes ] : 2854 hommes
- Dans le Royaume. : Vicenze (N°1-3)

08/07/1808 : confirmation de la suppression du frac et son remplacement pour les officiers par une redingote ou surtout de couleur
gris de fer d'une forme qui reste à déterminer.

13/07/1808 : le Ministère informe que la redingote sera identique pour tous les corps et que la distinctive se fera par le seul bouton d'uniforme. (voir planche)

---------------------------------------------------------------------------- Passage à 5 Bataillons ----------------------------------------------------------------------------

16/09/1808 : Situation du 1er léger [ Effectif prévu : 3971 hommes ] : 2792 hommes
- Dans le Royaume. : Padoue (N°4-5)
- Hors du Royaume. : En marche pour Perpignan (N°1-2-3)
- Colonel Commandant le Régiment ROUGIER - Major BERBIERI

01/10/1808 : Situation du 1er léger [ Effectif prévu : 3971 hommes ] : 2772 hommes
- Dans le Royaume. : Padoue (N°4-5)
- Hors du Royaume. : Perpignan (N°1-2-3)

02/12/1808 : dernier projet pour la redingote des officiers : elle prend comme distinctive la couleur de fond de l'uniforme de chaque arme et le bouton d'uniforme de chaque régiment. Le ministre répond en ajournant la décision à son retour. La légère a pu avoir soit une redingote gris de fer soit une redingote vert dragon... (voir planche)

16/12/1808 : Situation du 1er léger [ Effectif prévu : 3971 hommes ] : 2749 hommes
- Dans le Royaume. : Padoue (N°4-5)
- Hors du Royaume. : Espagne (N°1-2-3)

ANNEE 1809

01/01/1809 : Situation du 1er léger : 2727 hommes - Archives Nationales de Paris AF*IV 1413-
- Effectif prévu pour 5 bataillons : 3971 hommes
- Dans le Royaume. : Padoue (N°4-5) 677 hommes
- Hors du Royaume. : Espagne (N°1-2-3) 2050 hommes
- Colonel : ROUGIER - Major : BARBIERI et chefs de bataillon : COMETTI, PERALDI et JABIN (3 noms uniquement)

16/02/1809
: Situation du 1er léger : 3148 hommes - Archives Nationales de Paris AF*IV 1414-
- Effectif prévu pour 5 bataillons : 3971 hommes
- Dans le Royaume. : Padoue (N°4-5) 844 hommes
- Hors du Royaume. : Espagne (N°1-2-3) 2037 hommes
- Colonel : ROUGIER - Major : BARBIERI et chefs de bataillon : COMETTI, PERALDI, JABIN et PERCEVAL


01/03/1809 : Situation du 1er léger : 3181 hommes - Archives Nationales de Paris AF*IV 1415-
- Effectif prévu pour 5 bataillons : 3971 hommes
- Dans le Royaume. : Padoue (N°4-5) 1144 hommes
- Hors du Royaume. : Espagne (N°1-2-3) 2037 hommes

01/11/1809 : Situation du 1er léger : 3278 hommes - Archives Nationales de Paris AF*IV 1416-
- Effectif prévu pour 5 bataillons : 3971 hommes
- Dans le Royaume. : 647 hommes avec le dépôt à Bassano
- Hors du Royaume. : 2496 hommes dont 1646 Espagne et 985 Armée d'Italie
- Colonel ROUGIER en Espagne -
Major BARBIERI Armée d'Italie
- Chefs de bataillon : COMETTI en Espagne, PERCEVAL Armée d'Italie, JABIN à Bassano et BIANCHI Armée d'Italie
NB : la situation mentione que le Batailon Royal d'Istrie a été intégré dans le 1er et le 2ème léger.


22/11/1809 : réorganisation des 4èmes bataillons des régiments d'infanterie [ASM dossier N° 400]

Pour le 1er léger: Bat. N° 1 : Espagne, Bat. N° 2 : Espagne, Bat. N° 3 : Armée d'Italie, Bat.N° 4 : le cadre au dépôt et Bat. N° 5 : pas assez d'hommes.

ANNEE 1810

05/11/18
1
0
: décret créant une compagnie d'artillerie régimentaire.

ANNEE 1811


00/00/1811 : texte des archives qui donne le coût des différents objets de l'uniforme. Pour le 1er léger veste et capote. (voir planche)

12/04/1811 : Décret du vice-roi pris à Paris qui accorde le passage au Régiment d'Infanterie de ligne de la Garde 140 hommes provenant des 1er, 2ème, 3ème et 7ème de ligne et des 1er, 2ème et 3ème légers à raison de 20 hommes par régiment.(ASM Dossier N°140)


ANNEE 1812

21/03/1812
: décret augmentant chaque compagnie du 5ème bataillon d'un sous-lieutenant et 2 élèves tambours.

ANNEE 1813

00/00/1813 :

ANNEE 1814

00/00/1814 :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- 1805 - 1806 -1807 - 1808 - 1809 - 1810 - 1811 - 1812 - 1813 - 1814 -